Nos portraits
Olivier LAUNAY
Paludier depuis 2004

Liberté, plaisir, équilibre

Depuis quand es-tu paludier ?
Olivier : Depuis 2004.

Où se situent tes salines ?
Olivier : A Sissables.

Comment t’es venue l’envie de devenir paludier ?
Olivier : En donnant des coups de mains à un paludier, ce qui m’a bien plu, j’ai commencé à 20 œillets suite à une opportunité, puis je me suis pris au jeu.

Si tu devais décrire le métier de paludier en 3 mots ? 
Olivier : Liberté, plaisir, équilibre.

Qu’est-ce que tu aimes le plus dans le métier de paludier ? 
Olivier : Le contact avec la nature.

Quelle est ta période de l’année préférée dans le marais et pourquoi ? 
Olivier : Le printemps jusqu’à la première prise, parce qu’on a  plus de temps pour faire les choses, c’est le moment ou la nature repart et les jours s’allongent. 

Pour toi quels sont les avantages d’être adhérent dans une coopérative ? 
Olivier : Le côté mutualisation et la force du collectif et de pouvoir avoir une équipe de pro performants chacun dans son domaine.

Le Guérandais, quels sont pour toi les avantages de la marque ? 
Olivier : La marque Le Guérandais identifie bien le côté producteur et terroir.

Comment décrirais-tu le gros sel ? 
Olivier : Produit fort, brut.

Comment décrirais-tu la fleur de sel ? 
Olivier : Légère, floconneuse, délicate.

Quelle est ta recette préférée avec du sel de Guérande ? 
Olivier : Les cuissons en croûte de sel, et le côté fondant de la fleur de sel lors des assaisonnements de fin de cuisson des viandes.