Biscuits aux pépites de caramel et à la fleur de sel de Guérande

Moyen
Bon marché
10 minutes
0 avis
Ingrédients

500 g de farine

1/4 c. à c. de bicarbonate de soude

1/2 c. à c. de levure chimique

1/2 c. à c. de gros sel Le Guérandais

8 caramels au beurre salé

300 g de beurre doux

300 g de sucre vergeoise

2 gros œufs

2 gousses de vanille (ou 1 c. à c. de vanille en poudre)

150 g de noix de pécan

Fleur de sel Le Guérandais

Astuce
Préparation :

Pour 50 petits biscuits de 4 cm de diamètre

Préparation : 45 min
Repos : 24 h
Cuisson : 10 à 12 min

La veille, tamisez la farine, le bicarbonate de soude, la levure chimique et le gros sel dans un saladier. Réservez.

Coupez les caramels au beurre salé en petits dés de 3 mm de côté et enrobez-les dans 1 c. à c. de farine. Coupez les gousses de vanille en deux et grattez les graines. Mélangez au robot (ou à la spatule) le beurre et le sucre jusqu’à ce que le mélange devienne léger, soit environ 5 min. Ajoutez les œufs un par un en mélangeant bien après chaque addition. Ajoutez les graines de vanille. Réduisez peu à peu la vitesse du robot, ajoutez le mélange de farine et mélangez encore 5 à 10 s. Finalement, incorporez les pépites de caramel et les noix de pécan, en mélangeant à la spatule hors du robot. Formez 4 longs boudins de pâte. Emballez-les dans du film alimentaire et laissez reposer au réfrigérateur 24 à 36 h. Vous pouvez même les laisser 72 h, cela ne fera qu’améliorer le résultat.

Le jour même, préchauffez le four à 180 °C (th. 6). Recouvrez une plaque à four de papier cuisson. Coupez des tranches de 4 mm d’épaisseur dans un boudin et posez-les sur la plaque. Saupoudrez légèrement de fleur de sel. Enfournez et laissez cuire 10 à 12 min, jusqu’à ce que les biscuits soient un peu dorés.

Laissez refroidir sur une grille. Renouvelez l’opération avec les autres boudins de pâte.

Auteur : Lissa STREETER
Photo : Rina NURRA

L'avis des gourmets

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter avec votre espace perso.
Astuce

La fleur de sel fait ressortir la saveur des biscuits sucrés. Ne renoncez surtout pas face aux 24 h de repos de la pâte, c’est justement ce qui permet de magnifier leur merveilleux goût de caramel.

Ces biscuits valent vraiment la peine d’attendre… mais attention, ils sont totalement régressifs et addictifs !