Nos portraits
Joël RAPET
Paludier depuis 2002

​Qualité, respect du consommateur, innovation

Depuis quand es-tu paludier ? 
Joël : Depuis 2002.

Où se situent tes salines ? 
Joël : Aux quatre routes.

Comment t’es venue l’envie de devenir paludier ?
Joël : Ce métier me permettait d’exploiter toutes mes connaissances et expériences antérieures.

Si tu devais décrire le métier de paludier en 3 mots ?
Joël : Dur, exigeant, noble.

Qu’est-ce que tu aimes le plus dans le métier de paludier ? 
Joël : Savoir que je fais un produit de qualité dans un milieu exceptionnel et complètement dépendant de conditions climatiques.

Quelle est ta période de l’année préférée dans le marais et pourquoi ? 
Joël : La récolte du sel. C’est le fruit du dur  travail de préparation de la récolte.

Pour toi quels sont les avantages d’être adhérent dans une coopérative ?  
Joël : Confier ma production à des gens compétents dans des domaines que je ne maîtrise pas du tout (commercialisation, innovation…). Cela me permet de consacrer tout mon temps à mon exploitation et d’en optimiser la production.

Quelles valeurs véhiculent la marque Le Guérandais ? 
Joël : Qualité, respect du consommateur, innovation.

Que préfères-tu récolter, le gros sel ou la fleur de sel ? 
Joël : Le gros sel.

Comment décrirais-tu le gros sel ?
Joël : Un trésor de la nature, la noblesse d’un produit.

Comment décrirais-tu la fleur de sel ? 
Joël : Une douceur salée.

Quelle est ta recette préférée avec du sel de Guérande ? 
Joël : Le bar en croûte de sel.