Portraits

Le paludier, du latin « palus », le marais est l’homme du marais. Peu de métiers dans nos pays sont encore vraiment manuels, empruntant techniques ancestrales et outils datant de plusieurs siècles. 

Dans les marais salants de Guérande, la tradition perdure et l’équilibre fragile entre l’homme, la nature et l’océan reste bien réel.

L’art du paludier consiste à récolter sur le fond argileux de l’œillet un sel de grande qualité. L’expérience dans le maniement du las, la connaissance des réglages de l’eau dans les différents bassins, la lecture des conditions météorologiques sont autant de qualités indispensables que le paludier acquiert au fil des ans. Il lui faut aussi être endurant pour affronter les durs travaux d’entretien des bassins l’hiver et tout au long du printemps, puis récolter et transporter en été 2 à 3 tonnes de gros sel par jour. 

Les paludiers et les paludières  du Guérandais maintiennent cette activité ancestrale, fiers de leur produit de qualité, heureux de leur symbiose avec la nature

Nous serons heureux de vous recevoir à Terre de Sel pour vous faire partager notre passion.

Paroles de paludiers…